Quel budget mensuel pour un PVT en Nouvelle-Zélande ?

Le budget mensuel d’un PVT en Nouvelle-Zélande

De quel budget parlons-nous exactement ?

Nous exposons dans cet article notre budget mensuel pour un PVT en Nouvelle-Zélande.

Nous avons voyagé à 2 personnes pendant 8 mois avec l’achat d’un van aménagé.

À savoir : Nous avons travaillé 2 mois et demi pour amortir nos frais (notre article sur nos 2 mois et demi de travail à Kaikoura).

Chaque euro dépensé a été compté dans le but de vous fournir ce retour d’expérience de la manière la plus détaillée possible.

Nous exprimerons le budget pour une personne au sein des différentes catégories, puis pour une personne sur un mois dans les bilans de cet article. Les sommes ont été arrondies à l’euro près.

Budget avant le départ en Nouvelle-Zélande

Budget « visa » : 124 €/pers.

Notre article pour t’aider à faire ta demande de PVT.

ATTENTION : En 2019; le prix du PVT passe à 146€ et il te faudra peut-être payer, en plus, une taxe de 21€ (Plus d’infos ICI).

Budget « billets d’avion » : 1 490€/pers.

Sachant qu’il s’agit d’un billet « tour du monde » aller-retour avec 4 destinations différentes et des dates modifiables, donc ce prix ne correspond pas uniquement à un aller-retour France <=> Nouvelle-Zélande.

Notre article dédié à nos billets d’avion tour du monde.

Budget « assurance santé à l’étranger » : 391 €/pers.

Il s’agit du prix de notre assurance pour les éventuels frais de santé qu’on peut avoir à l’étranger durant ces 11 mois. Si tu souhaites partir 1 année entière, il faut compter environ 430€.

Budget « blog » : 36 € pour la première année (18€/pers.).

C’est ce que nous a couté la création de notre site : hébergement et nom de domaine compris.

Budget « helpX » : 20 € pour une adhésion valable 2 ans (10€/pers.)

La plateforme HelpX permet de mettre en relation des voyageurs avec des locaux pour effectuer des missions en échange du gîte et, parfois, du couvert.

Budget « médicaments » : 48 €/pers.

Le traitement allergique d’Estelle, moyen de contraception, ainsi qu’une trousse pour les petits maux (ballonnements, nausées, infection urinaire, entorse/tendinite, maux de tête et un antibiotique à spectre large).

Ajoutez à ça, la trousse destinée à l’Asie (où nous poursuivrons notre voyage) : traitement anti-paludisme, une moustiquaire imprégnée et des sprays anti-moustiques tropicaux. Cette somme a été inclue dans le budget Nouvelle-Zélande car nous avons tout acheté en France avant de partir et impossible de retrouver le détail de la facture.

BILAN DU BUDGET AVANT LE DÉPART : 2 081 €/pers

Sortir un peu plus de 2000 € sans encore avoir mis un pied dans l’avion ! Ça peut faire peur mais, évidemment et heureusement, ce ne sont pas des dépenses régulières.

Ready for the big adventure

Budget pour voyager en VAN en Nouvelle-Zélande

Budget « van aménagé » : 4 240 € -Vente 3 500€ = 740 €

Nous avons acheté notre van, Oko, 1 semaine après notre arrivée (Article sur notre van ici). Nous avons été très chanceux car le van a été acheté peu avant l’été (hausse exorbitante des prix) et revendu rapidement au début de l’hiver à un prix très correct.

Il faut ajouter environ 5€ de frais administratif pour faire le changement de propriétaire à l’achat du véhicule.

Donc le prix de revient est de 740 + 5 = 745€ soit 373 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 47 €/pers.

Budget « assurance, améliorations et entretien du van » : 1 285 €

L’assurance au tiers sur 8 mois nous a couté 162€.

Nous avons apporté quelques améliorations au van comme un nouveau convertisseur de tension, un sur-matelas, une glacière, un gaz-cooker, etc.

Nous avons aussi repassé le contrôle technique, changé la batterie, fait la vidange à deux reprises et eu quelques réparations à faire au cours du voyage.

Améliorations et entretien : 1 123 €

Ce qui fait un total de 162 + 1 123 = 1 285€ soit 643 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 80 €/pers.

Budget « diesel, RUC, parkings, etc. » : 1615 €

Diesel : 1 078 €

RUC : 527 €. Il s’agit d’une taxe au kilomètre que tous les propriétaires de véhicules fonctionnant au Diesel doivent payer. En effet, en Nouvelle-Zélande le diesel à la pompe revient beaucoup moins cher que l’essence. Au final, avoir un véhicule diesel et payer la taxe revient quasiment au même que rouler avec un véhicule essence.

Parking : 7 €

Péages : 3 €

Un bilan de 1 615 € soit 808 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 101€/pers.

BILAN DU BUDGET LIÉ AU VAN : 3 645 €

Si on cumule toutes les dépenses liées au Van, nous obtenons :

Van (745) + assurance, amélioration et entretien (1285) + diesel, RUC, parkings, etc. (1615) = 3 645 €

Soit 1 823 €/pers.

BUDGET MENSUEL « VAN LIFE » : 228 €/pers.

228€/mois/pers. pour se déplacer librement en Nouvelle-Zélande et dormir dans notre maison sur roues. Plutôt pas mal, non ?

Si on s’amuse à comparer à un loyer français, disons 400€/mois, à des dépenses en carburant et dans l’entretien d’un véhicule de 150€/mois… ça donne 650€/mois sans même parler de l’achat/revente du véhicule.

Les derniers instants avec Oko à Wanaka

Budget mensuel « vie quotidienne » pour un PVT en Nouvelle-Zélande

Budget « alimentation et sorties » : 3 163 €

La nourriture et les restaurants/bars restent relativement chers en Nouvelle-Zélande. On retrouve à peu près les mêmes prix qu’en France.

Dans le détail, nous avons dépensé 2 717 € pour nos courses alimentaires et 446,3 € dans les sorties au bar ou au restaurant.

Soit 1 582 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 198 €/pers.

Sachant que nous limitions les sorties dans les bars et les repas à l’extérieur pour ne pas exploser notre budget. Si vous ne pouvez pas vous passer d’une bonne bière au bar plusieurs fois par semaine, le budget sera supérieur.

Budget « loisirs » : 915 €

Évidemment, partir à l’autre bout du monde sans se faire plaisir serait bien dommage. Le budget loisir comprend toutes les activités payantes que nous avons faites. Par exemple : croisière, cours de surf, visite d’Hobbiton, treks, etc.

Pour un total de 457 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 57 €/pers.

Budget « hygiène » : 228 €

Ici figurent toutes les dépenses liées aux machines à laver, achats de vêtements, produits d’hygiènes, etc.

Pour un total de 114 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 14 €/pers.

Budget « déplacements » (hors van) : 258 €

Oui, parce qu’il y a quand même eu quelques déplacements en dehors du van. Prendre le ferry entre les deux îles (203€), les transports en commun au début et à la fin surtout (43,2€), quand nous étions sans véhicule. Nous avons, également, acheté un vélo d’occasion pour nous déplacer quand nous travaillions (11,4€).

Total de 129 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 16 €/pers.

Budget « hébergement » (hors van) : 435 €

De la même façon que pour les déplacements, quand nous sommes arrivés, nous avons payé une auberge de jeunesse pendant une semaine et même chose à la revente du Van.

De plus, nous avons (bien que rarement) passé quelques nuits sur des emplacements payants avec le van durant ces 8 mois.

Total de 218 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 27 €/pers.

Budget « téléphone » : 157 €

Inclus ici :

  • Un forfait Free français, à 15,99€/mois. Il nous a permis d’appeler en France et en Nouvelle-Zélande de façon illimitée et d’avoir 25 GO de DATA par mois (notre article dédié au forfait ici).
  • Une carte locale Skinny prépayée. Nous la rechargions quand nous en avions besoin. Nous ne l’avons que très peu utilisée.

Bilan de 79 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 9,8€/pers.

Budget « banque » : 6 €

Il s’agit de frais bancaires qui nous ont été facturés par les banques locales au moment de nos premiers retraits. Le secret étant de retirer aux guichets de la KiwiBank qui ne demande aucun frais.

Nous avons utilisé nos cartes REVOLUT autorisant le paiement et le retrait sans frais (excepté frais de la banque locale) dans n’importe quelle devise. C’est un indispensable qui nous simplifié la vie, on en parle ici. Tu peux obtenir ta carte gratuitement avec notre lien. Pour notre seconde (et principale) banque, nous sommes tous les deux chez BOURSORAMA, ce qui nous permet d’avoir une carte Visa Premier gratuitement et sans aucun frais annuel (80€ offerts en passant par notre lien pour l’ouverture de ton compte gratuitement).

Total de 3 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 37 cents/pers.

Budget « divers » : 2 €

Impressions de CV et cartes de randonnée dans une bibliothèque.

Total de 1 €/pers.

BUDGET MENSUEL : 13 cents/pers.

BILAN DU BUDGET « VIE QUOTIDIENNE » : 5 165 €

En additionnant toutes nos dépenses de la vie quotidienne, nous obtenons un total de 5 165 € pour 2 personnes sur 8 mois de PVT en Nouvelle-Zélande.

Ce qui représente un budget total de 2 583 € pour une personne.

BUDGET MENSUEL « DAYLY LIFE » : 322,8 €/pers.

Budget TOTAL sur nos 8 mois de PVT en Nouvelle-Zélande

Maintenant et en cumulant toutes les dépenses du voyage, nous arrivons à un total de 12 972 € pour deux personnes sur 8 mois de PVT en Nouvelle-Zélande.

Soit 6 486 €/pers.

Budget MENSUEL pour un PVT en Nouvelle-Zélande

BUDGET MENSUEL « ALL-INCLUSIVE » : 811 €/pers.

811 €/pers/mois absolument TOUT COMPRIS, pour partir à l’autre bout du monde et vivre une folle aventure. Qui aurait crû que partir ne couterait pas plus cher, voire moins cher, que de rester chez soi ?

Nos salaires en Nouvelle-Zélande

Nous avons travaillé 2 mois et demi en Nouvelle-Zélande (article dédié ici).

Bien sûr, ce n’est pas suffisant pour couvrir tout le voyage ! Néanmoins, nos salaires ont pu prendre en charge un peu plus de la moitié du PVT.

Estelle a travaillé plus que Nathan (4 538 €, env. 50h/sem, contre 3 055€, env. 35h/sem), le coût de revient final pour Estelle sera donc plus faible.

La fine équipe

Coût de revient de notre PVT :

Si l’on déduit nos salaires respectifs au budget mensuel pour une personne (voir un peu plus haut), voici le résultat :

  • Pour Estelle :
    • 6 486 – 4 538 = 1 948 € pour 8 mois de PVT.
    • 1 948 / 8 = 244 €/mois !
  • Pour Nathan :
    • 6 486 – 3 055 = 3 431 € pour 8 mois de PVT.
    • 3 431 /8 = 429 €/mois !

Tout en sachant que notre période de travail en Nouvelle-Zélande fût une expérience incroyable ! Des rencontres géniales et des cours d’anglais gratuits…

Sans oublier que, honnêtement, nous n’avons pas travaillé longtemps par rapport à la moyenne des PVTistes. 2 mois et demi seulement, si ça c’est pas la belle vie !

En travaillant un peu plus longtemps, vous pouvez complétement rentabiliser votre PVT (voir même revenir avec un peu d’économies en France).

Pour faire simple (et en effectuant une moyenne de nos 2 coûts de revient mensuels), en payant 336 €/mois vous partez à l’autre bout de la terre, vous voyagez, vous découvrez une nouvelle culture, vous améliorez votre anglais, vous apprenez une tonne de choses, vous appréciez les paysages incroyables, et j’en passe !

Faut-il partir avec des économies ?

Sur le papier, il y a une condition pour pouvoir entrer en Nouvelle-Zélande avec un PVT en règle :

>> Avoir 2 550 € d’économies sur son compte en banque.

Pour être à l’aise, nous vous conseillons de partir avec au minimum 4 000 € par personne pour ne pas avoir à travailler dès le début de votre PVT.

Bien entendu, il est possible de partir avec 10 000 € et de ne pas travailler du tout. Mais aussi, de partir avec 2 550 € et de chercher un travail assez rapidement (surtout si vous souhaitez acheter un véhicule) !

Tout est envisageable, c’est ça la magie du PVT.

Bilan sur le budget mensuel de notre PVT en Nouvelle-Zélande

C’était notre retour d’expérience concernant le budget d’un PVT en Nouvelle-Zélande. Nous pensions que le budget serait nettement supérieur et nous sommes assez surpris du résultat.

Rassurez-vous, les chiffres sont corrects ! Nous avons absolument tout répertorié dans un énorme tableau Excel. Ce, jour après jour, de la tablette de chocolat au rouleau de PQ (ce fût un travail fastidieux).

Comme quoi, voyager ne coûte pas forcément plus cher que de rester en France. Les barrières sont dans nos têtes ! Cette aventure fût tellement riche, jamais nous ne regretterons d’avoir pris cette décision de sauter à pieds joints dans l’inconnu…

Bien sûr, tout dépend de la façon dont tu voyages. Chaque voyageur est différent et il est peu probable que tu obtiennes le même budget.

Tout est question de choix, de moyen, d’envie et façon de voir les choses.

On espère que cet article t’aura appris des choses et donné les informations que tu cherchais si tu prépares ton voyage. Si tu hésites encore, on espère t’avoir convaincu de partir, même si ton budget est serré. Tu peux très bien travailler un peu plus sur place, trouver du boulot est relativement simple en Nouvelle-Zélande.

Si tu as déjà fait un PVT en Nouvelle-Zélande, dis nous quel a été ton budget, ça nous intéresse !

Et si tu as des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à bientôt !

On vous offre un tableur automatisé pour suivre vos dépenses

Nous avons décidé d’optimiser le tableur que nous utilisons afin de le partager avec nos lecteurs. Pour ce faire, nous l’avons rendu simple et complet, puissant mais entièrement automatisé. Il est aussi muni d’un mode d’emploi détaillé.

Le fichier est sous GoogleSheet, un concurrent de Excel. Il a l’avantage d’être gratuit et ne nécessite aucun logiciel mise à part un navigateur web (une extension google chrome permet même de l’utiliser hors ligne). Cependant, si tu souhaites l’utiliser avec Excel il est possible de le convertir (attention, des bugs peuvent apparaître avec les formules de calculs).

De plus, le fichier est Open Source. Ce qui veut dire que si tu souhaites ajouter ou supprimer des fonctionnalités, c’est tout à fait possible !

Pour obtenir le tableur, rien de plus simple : il te suffit de communiquer ton e-mail ci-dessous, ainsi que ton prénom. Tu recevras un lien de téléchargement directement dans ta boîte de réception.

Obtenir mon tableur

* indicates required

Nous espérons que ce tableur te sera utile et qu’il te permettra d’y voir plus clair dans tes dépenses. Enjoy it !

Ah oui et surtout, si tu rencontres un problème ou un bug (ce qui est possible car le fichier est encore récent), n’hésites pas à nous contacter et nous réglerons le souci ensemble.

A bientôt !

Vous avez trouvé l'article utile ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter

Laisser un commentaire