Nager avec les dauphins en Nouvelle-Zélande

Comment nager avec les dauphins en Nouvelle-Zélande ?

Nous avons eu la chance de nager avec les dauphins en Nouvelle-Zélande à deux reprises. Vu que nous sommes sympas, nous allons vous raconter tout ça et même vous expliquer comment vous pouvez le faire aussi !

Nager avec les dauphins à Kaikoura

Kaikoura est une des villes les plus connues pour aller à la rencontre des animaux marins de Nouvelle-Zélande. Et ce n’est pas pour rien, vous pourrez y voir des phoques/otaries, des albatros mais aussi des dauphins, des cachalots, des baleines et des orques. Oui-oui, toute cette faune quasiment au même endroit ! Kaikoura mérite sa réputation.

Nous y avons travaillé pendant 2 mois et demi, et nous ne pouvions pas partir sans aller à leur rencontre !

Les dauphins Dusky de Kaikoura
Les Dauphins Dusky de Kaikoura

Dolphin Encounter – Tour organisé payant

Le meilleur moyen de nager avec les dauphins à Kaikoura est de passer par l’unique entreprise qui organise des sorties de ce type : Dolphin Encounter.

La sortie coute 180 NZD, soit environ 100 EUR.

Il s’agit d’une entreprise à taille humaine qui emmène ses clients en bateau pour chercher les dauphins Dusky, présents en très grand nombre à Kaikoura. Une fois ceux-ci trouvés, vous pouvez vous jeter à l’eau muni de votre combinaison, votre masque et votre tuba (location incluse dans le prix). Vous n’avez plus qu’à profiter d’environ 30 à 40 minutes d’interactions avec les dauphins.

A savoir : Avec un peu (beaucoup) de chance, il est possible de nager avec les Dusky gratuitement en étant au bon endroit au bon moment. Ils s’approchent parfois près des côtes, notamment près des plages de South Bay.

À bord du bateau de Dolphin Encounter avant d'aller nager
À bord du bateau de Dolphin Encounter

Les dauphins Dusky

Les Dusky sont des dauphins qui vivent en large communauté de plusieurs centaines d’individus. Ils sont plus petits que les dauphins communs mais aussi très curieux et particulièrement joueurs. Les voir sauter dans tous les sens n’est guère étonnant ! Nous avons pu assister à quelques pirouettes sympathiques (hélas, aucune photo car l’instant est très bref et inattendu).

Les Dusky sont sociaux, ce qui est un avantage considérable pour une rencontre en pleine nature (leur environnement). Ils viendront vers vous, vous tourneront autour et il sera facile de créer une vraie interaction avec certains d’entre eux. Le GRAAAL étant des pouvoir échanger un « eye contact » avec un dauphin.

Notre expérience

Nous avons eu la chance d’aller à leur rencontre au mois de Mars 2019, de bon matin aux alentours de 6 heures. Après s’être munis de notre équipement, direction le bateau, sur lequel nous sommes à peu près une vingtaine. Nous voilà partis à la recherche des dauphins !

Une fois les dauphins trouvés (après 20 minutes seulement), tout va très vite, le bateau manœuvre pour se mettre sur leur chemin et le sifflet retentit : Tous à l’eau !

Et c’est parti pour le Kiff total, des dauphins dans tous les sens, partout ! Ils viennent nous tourner autour et nous essayons de tourner avec eux.

Parfois, les dauphins ne restent pas et reprennent leur route. Dans ce cas, il n’est pas question de les forcer à rester. Nous remontons dans le bateau et celui-ci se met à nouveau sur leur chemin quelques centaines de mètres plus loin.

L’eau était, hélas, assez trouble et nous ne pouvions voir qu’à quelques mètres sous l’eau. Néanmoins, lorsqu’un dauphin approchait, il n’y avait aucun problème pour le voir très distinctement. Apparemment, l’eau pourrait être plus ou moins trouble en fonction de la météo.

C’était une expérience incroyable, un souvenir que nous garderons toute notre vie. Notre première baignade avec les dauphins, à les observer, à les voir nous observer, à essayer de les suivre. Aucun regret !

nager avec un dauphin
L’eau est trouble mais l’instant est magique !

Nager avec les dauphins à Curio Bay

Quelques mois plus tard, nous passons par Curio Bay un matin avec l’espoir de voir des dauphins Hector.Par chance et après 5 petites minutes de balade sur la plage, nous apercevons des ailerons dans les vagues ! Il s’en suivra, comme vous vous en doutez, une petit baignade avec eux.

La plage de Curio Bay
La plage de Curio Bay ce matin-là.

Nager avec les dauphins GRATUITEMENT

Curio Bay est située dans la région des Catlins, dans le sud de l’ile du Sud. C’est une plage réputée pour accueillir les dauphins Hector. Ceux-ci pouvant venir très près du rivage.

L’avantage indéniable de ce lieu est qu’il est, bien entendu, accessible gratuitement au public. Ainsi, se baigner avec les dauphins est entièrement gratuit.

Il suffit de venir le matin tôt, après le lever du soleil (nous y étions à 8h30/9h) et d’être un peu chanceux.

Les dauphins Hector

Les dauphins Hector sont l’espèce de dauphins la plus petite du monde. Plus petit d’un humain adulte, il mesure entre 1,2 et 1,4 m et pèse environ 50 kg. (environ 1,3m pour 50kg). Il est très facile d’identifier le dauphin d’Hector grâce son aileron dorsal arrondi.

Il reste assez facile de nager avec eux car ils s’approchent très près de la plage. Pour se rendre compte, ils étaient dans les vagues alors que nous n’étions immergés que jusqu’à hauteur du bassin. Il n’y avait pas plus de 1,2 m de fond !

Un dauphin Hector
Un dauphin Hector d’après Google, ces petits malins étaient très difficiles à prendre en photo.

Notre expérience

Cette deuxième expérience fut bien différente de la première. D’abord, il s’agissait d’une baignade improvisée, sans aucun encadrement et sur une plage quasi-déserte. Ce qui fait toute la différence, croyez-nous !

Nous nous sommes baignés alors qu’il n’y avait absolument personne dans l’eau et seulement 3 à 4 personnes dispersées sur la plage. Nous étions, pour ainsi dire, seuls au monde à l’exception d’une vingtaine de dauphins.

Ce fut un moment magique, qui nous appartenait entièrement et bien plus authentique que tous les tours payants que nous pourrions faire.

Cependant, nous étions en mai, l’hiver pointe le bout de son nez. Les températures sont basses (10°c maximum) et nous n’avions aucun équipement. Uniquement, nos maillots de bain et une eau glaciale ! Il était (très) difficile de rentrer dans l’eau même si l’excitation de l’instant agit instantanément comme un anti-douleur :D. Si vous êtes très frileux, ne tentez peut-être pas l’expérience…. quoique, ça vaut le coup quand même !

Sans aucun équipement et avec peu de profondeur, il était difficile de vraiment « nager » avec les dauphins. Nous étions plutôt debout à les regarder circuler dans nos jambes depuis la surface. Ce qui était tout de même un spectacle grandiose !

En train de nager avec les dauphins Hector
Nathan dans l’eau (gelée) après 5 minutes de marche sur la plage.

À choisir : Kaikoura ou Curio Bay ? Dusky ou Hector ?

Alors vaut-il mieux aller à Kaikoura nager avec les Dusky en eau profonde ou sur la plage de Curio Bay avec les Hector ?

Évidement, la réponse dépend de vos attentes.

Si vous désirez une sortie bien préparée, dans de bonnes conditions, avec une quasi certitude de pouvoir nager et interagir avec les dauphins ; Alors rendez-vous à Kaikoura pour nager avec les dauphins Dusky.

Si vous recherchez quelque chose de moins touristique, plus authentique et, surtout, moins cher (tout en prenant le risque de ne pas en voir du tout) ; Alors aller à la rencontre des dauphins Hector à Curio Bay est sûrement la meilleure option pour vous !

De notre côté, nous avons adoré la curiosité et les interactions avec les Dusky mais nous avons tout autant apprécié, si ce n’est pas plus, l’authenticité d’une rencontre aussi inattendue que magique avec les Hector. Quelle chance incroyable d’avoir pu faire ces 2 rencontres !

Le BONUS digne du film « Les Dents de la mer » !

La baignade avec les dauphins Hector à Curio Bay s’est terminée par une petite frayeur que nous ne sommes pas près d’oublier !

Alors que nous profitons tranquillement de notre rencontre avec les dauphins… nous apercevons la tête d’un lion de mer surgir de nulle part, la gueule ouverte en montrant ses belles grosses dents. Il était à une dizaine de mètres de Nathan et un peu plus d’Estelle. Nathan a tout de suite eu le réflexe de s’éloigner, par sécurité plus que par peur à ce moment-là. Quelques secondes plus tard, alors que Nathan nage vers la plage, le lion de mer refait surface à seulement quelques mètres (peut-être 2 ou 3) de Nathan, en regardant clairement dans sa direction.

Estelle crie à Nathan de se dépêcher en lui tendant la main et, par chance, Nathan prend une vague qui l’aide à prendre de la vitesse pour rejoindre le rivage. Le lion de mer abandonne la poursuite… Nous avons un peu flippé !

Nager avec un lion de mer
« Sauve qui peut ! » cette photo restera dans les annales.

Le lion de mer s’éloigne et tous les dauphins prennent la fuite également. Voilà une rencontre moins agréable mais non moins mémorable ! Une histoire qui nous fait bien rire mais que nous n’aurions pas aimé voir se finir autrement.

Comme quoi, nous ne sommes pas chez nous. Leçon à tirer : faire toujours faire attention lors de nos aventures, surtout si des animaux sauvages vivent sur ce territoire !

Vous avez trouvé l'article utile ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter

Laisser un commentaire